Notre escale à Kourou
 

Vendredi 26 Octobre 15h. Nous arrivons à Kourou et croisons un cargo dans l'étroit chenal. Le courant traversier est fort, il y a peu d'eau et elle est couleur café au lait. Nous mouillons en amont du ponton dans des fonds de bonne tenue. Les grandes marées sont là, 113 de cf, aujourd'hui, il va y avoir « du jus ».



Il n'y a pas de centre ville, le quartier du port est agréable, le reste est quelconque. Un marché aux poissons bien achalandé est au bord du fleuve. Nous avons beaucoup de mal à consommer du poisson guyanais. La pollution au mercure est une réalité et il suffit de regarder les pêcheurs préparer leurs poissons sans eau douce, les nettoyer à grand renfort d'eau de mer, tout près d'une canalisation qui nous semble être un égout, entourés de vautours à l'affût Les normes européennes, ici tu oublies.



Ambiance festive et joyeuse pour cette rencontre sportive.


Et pourtant nous aimons bien Kourou. Nous avons passé un bon moment en regardant une course de pirogues traditionnelles.


Nous en avons pris plein les yeux en nous baladant vers la plage.